Acupuncture

L’acupuncture est une composante de la médecine traditionnelle chinoise (MTC) qui a pour objectif d’entretenir la santé et de prévenir les maladies. Elle permet aussi de soigner la plupart des problèmes de santé. Pratiquée depuis 5000 ans, elle est aujourd’hui présente à travers le monde. Il s’agit d’une approche énergétique et holistique qui agit sur le Qi (énergie vitale) et qui parcourt le corps à travers les méridiens.

La médecine traditionnelle chinoise considère l’humain dans son ensemble et dans son environnement. Ainsi, l’acupuncteur s’intéresse au climat, au stress, à l’alimentation, aux émotions qui influencent l’évolution de son patient.

Les aiguilles, insérées à la surface du corps, stimulent des points d’acupuncture afin de régulariser le Qi et favoriser sa circulation harmonieuse, garante de santé. Selon ces principes, l’acupuncture permet de traiter, en complémentarité avec d’autres pratiques, un large éventail de «déséquilibres » reliés aux systèmes musculo-squelettique, gastro-intestinal, respiratoire, nerveux et autres.

L’évaluation de l’état de santé général du patient est préalable à tout traitement en acupuncture afin de connaître les éléments en jeu. D’ailleurs, l’acupuncteur contemporain se doit de référer adéquatement ses patients nécessitant des soins dépassant son champ de compétence.

L’observation, la palpation et l’entrevue sont mises à profit pour saisir le bilan énergétique de l’individu. Les examens du pouls et de la langue servent à confirmer l’opinion clinique de l’acupuncteur qui peut alors déterminer le protocole de traitement propre à chaque personne.

De façon générale, l’effet d’un traitement d’acupuncture est relaxant. Les aiguilles font rarement mal et on compare souvent la sensation causée par l’aiguille à une piqûre de moustique. Notons que les aiguilles sont à peine plus grosses qu’un cheveu. En moyenne, 15 aiguilles sont utilisées pour un traitement et sont laissées en place de 15 à 40 minutes selon les raisons de la consultation.

Les aiguilles d’acupuncture sont stériles et à usage unique pour prévenir le risque d’infection. L’utilisation de chaleur, de stimulation électrique, d’herbe chinoise (pour réchauffer), de ventouses est aussi profitable pour compléter le travail fait à l’aiguille. Notons que la technologie permet de nos jours la mise à profit du laser pour le traitement sécuritaire des enfants et des personnes qui appréhendent les aiguilles.

Depuis 1986, le Collège de Rosemont est la seule institution, au Québec, autorisée à offrir la formation en acupuncture. Le programme est rigoureux et bénéficie d’une reconnaissance incontestée par le milieu. www.agora.crosemont.qc.ca/dacu. Créé en 1995, l’Ordre des acupuncteurs du Québec régit la pratique de ses professionnels.

Liens utiles :
L'Association des acupuncteurs du Québec http://www.acupuncture-quebec.com
L'Ordre des acupuncteurs du Québec http://www.o-a-q.org

Vous est offert par:

Equanite Geneviève Chéné-Cloutier
GENEVIÈVE CHÉNÉ-CLOUTIER
Equanite - Stephanie Racette
STÉPHANIE RACETTE